Navigation – Plan du site

Éditions littéraires et linguistiques de l'université de Grenoble

67 | 2005
Rire et littérature

Mélanges en l’honneur de Jean Serroy
Sous la direction de Bernard Roukhomovsky
Recherches & Travaux, n° 67 (2005)
Informations sur cette image
296 pages - 13 €
ISBN 0151-1874

Il serait vain de prétendre rendre compte, en quelques pages, de la foisonnante diversité des objets de recherche dont s’est emparé Jean Serroy au fil de sa carrière. Une question, pourtant, tient dans son œuvre de chercheur une place essentielle : celle des rapports entre le rire et la littérature. Une question dont l’auteur de Roman et réalité n’a cessé d’explorer les multiples facettes, habité par cette conviction qu’il « il n’est rien de plus sérieux que le rire ». C’est sous le signe du rire, aussi bien, que l’on a choisi de rendre hommage au gai savant dont les travaux ont si fortement contribué à changer la face du Grand Siècle et, pour ainsi dire, à nous la rendre plus riante, ou plus souriante.

Du fou rire au sourire, des éclats de la place publique aux chatoiements du persiflage, le rire de la littérature n’a pas fini de faire parler de lui, tant il est vrai qu’il en traverse à peu près tous les genres, à peu près tous les âges. À cet égard, les études ici rassemblées révèlent et reflètent, par leur variété même, la fécondité des questions qu’il appelle. À travers un corpus qui, de Rabelais à Vinaver, de Perrault à Bataille, frappe par son étendue, ces enquêtes ne laissent pas d’esquisser le visage protéiforme d’une littérature qui sait trouver — ou retrouver — les mots pour rire.

  • Revues.org