Navigation – Plan du site

Éditions littéraires et linguistiques de l'université de Grenoble

À propos de R & T

Recherches & Travaux, à l’origine revue de l’UFR de Lettres classiques et modernes, est devenue en 2006 la revue de l’Équipe de recherche Traverses 19-21 (E.A. 3748), qui fédérait quatre Centres de recherche. Dans une perspective moderne et contemporaine, la revue consacre ses « recherches et travaux » à la langue et à la littérature françaises et francophones du XIXe siècle au XXIe siècle, à la littérature comparée, aux relations entre la littérature et les arts, et à la didactique de la littérature et aux arts du spectacle. En 2014, Traverses 19-21 a fusionné avec les autres équipes de recherche de l’UFR pour constituer l’Équipe de recherche LITT&ARTS. La revue regroupe désormais les domaines des sous-équipes CHARNIÈRES (Lumières, altermodernité, études romantiques et stendhaliennes), CINESTHEA (Cinéma, Esthétique, Théâtre, Arts de la scène), ÉCRIRE (Écritures et représentations, XIXe-XXIe siècles) et LITEXTRA (Littératures, expériences, transmission).

Chaque numéro est thématique et centré sur une question de langue et littérature et/ou d’esthétique.

Politique d’édition électronique : à compter de l’année 2017, tous les numéros sont en accès libre et intégral dès leur parution.

Dernier numéro en ligne
90 | 2017
Stendhal historien

Sous la direction de Catherine Mariette

En dehors du roman, Stendhal a mené une véritable activité d’historien, encore assez méconnue par la critique. Au moment où naît une « nouvelle histoire » alors en voie d’autonomisation dans le champ des disciplines, il prend position, comme la plupart de ses contemporains, contre la tradition des « antiquaires » et de l’érudition et participe activement au renouvellement de la vision d’une histoire marquée par l’actualité. Quelle est donc sa situation dans le « siècle de l’histoire » ? Entre histoire et mémoire, histoire et biographique, histoire et politique, comment écrire l’histoire ?

Grand lecteur des Mémoires écrits par ses contemporains, Stendhal s’interroge sur sa place de sujet-narrateur dans le récit des événements dont il se présente comme le témoin. C’est donc cette histoire, bruissant encore des murmures de ceux qui l’ont vécue, dont il se fera l’historien, une histoire du présent en somme.

  • Revues.org