Navigation – Sitemap

Éditions littéraires et linguistiques de l'université de Grenoble

À propos de R & T

Recherches & Travaux, à l’origine revue de l’UFR de Lettres classiques et modernes, est devenue en 2006 la revue de l’Équipe de recherche Traverses 19-21 (E.A. 3748), qui fédérait quatre Centres de recherche. Dans une perspective moderne et contemporaine, la revue consacre ses « recherches et travaux » à la langue et à la littérature françaises et francophones du XIXe siècle au XXIe siècle, à la littérature comparée, aux relations entre la littérature et les arts, et à la didactique de la littérature et aux arts du spectacle. En 2014, Traverses 19-21 a fusionné avec les autres équipes de recherche de l’UFR pour constituer l’Équipe de recherche LITT&ARTS. La revue regroupe désormais les domaines des sous-équipes CHARNIÈRES (Lumières, altermodernité, études romantiques et stendhaliennes), CINESTHEA (Cinéma, Esthétique, Théâtre, Arts de la scène), ÉCRIRE (Écritures et représentations, XIXe-XXIe siècles) et LITEXTRA (Littératures, expériences, transmission).

Chaque numéro est thématique et centré sur une question de langue et littérature et/ou d’esthétique.

Politique d’édition électronique : à compter de l’année 2017, tous les numéros sont en accès libre et intégral dès leur parution.

Letzte Ausgabe
91 | 2017
Contextualiser et actualiser les œuvres littéraires au collège et au lycée

Unter der Leitung von Jean-François Massol, Gersende Plissonneau und Béatrice Bloch

Bruissant des échos d’autres époques, L’Épopée de Gilgamesh ou Madame Bovary sont-elles des œuvres qu’élèves et étudiants d’aujourd’hui s’approprient aisément ? L’enseignement de la littérature doit-il déployer des trésors d’habileté pour susciter l’intérêt des lycéens du XXIe siècle au Supplément au voyage de Bougainville de Diderot ou à telle comédie de Molière ? Ces questions ne sont pas récentes, mais la situation actuelle est particulière : qu’il soit plus ou moins bon lecteur, un élève ou un étudiant d’aujourd’hui peut éprouver des difficultés à aborder un contexte ancien ; tout en prônant l’accueil fait à autrui, un autre peut ne pas saisir la question à laquelle répondait Le Traité sur la tolérance de Voltaire au moment de sa composition. Il importe sans doute que la démarche d’actualisation intervienne en priorité, afin de faire résonner l’œuvre dans ses valeurs pour le temps présent. Mais ne fait-elle pas courir aussi des risques de simplification, de méprise, à la lecture et l’étude des textes anciens ? Le dossier ici réuni vise à interroger le couple de concepts de l’actualisation / contextualisation récemment retravaillé à nouveaux frais par Yves Citton dans son essai Lire, interpréter, actualiser (2007). À travers des dispositifs pédagogiques récemment créés ou revisités dans le cadre de la réception subjective des œuvres (journal de lecteur, échanges et débats, etc.), ce dossier l’étudie, en critique les usages, propose de les infléchir si besoin. Ne s’agit-il pas d’obtenir une lecture vivante, qui considère ce que le passé peut recéler comme lucidité, étonnante étrangeté, ouverture critique sur le présent ?

Aktuelles

Féeries

Études écossaises

Calenda - Littératures

  • Revues.org