Navigation – Plan du site

Éditions littéraires et linguistiques de l'université de Grenoble

85 | 2014
La verve

Sous la direction de Bertrand Vibert
Recherches & Travaux, n° 85 (2014)
Informations sur cette image
230 pages - 13 €
ISBN 978-2-84310-291-2

Sait-on ce que c’est que la verve ? Chacun peut la voir à l’œuvre, l’entendre, en parler, qu’il s’agisse de caractériser la manière d’être d’une parole vive ou le style d’un écrivain, voire d’un artiste en général. Si la notion ne revêt a priori aucune légitimité critique et brille par son absence dans la tradition rhétorique, elle affleure néanmoins avec insistance comme une possible catégorie esthétique dont on voudrait ici esquisser les contours. Car elle permet de penser et de dépasser une série d’oppositions binaires : verve orale (improvisée) ou verve écrite (réfléchie) ; bavardage ou parole inspirée ; verve de personnage ou verve d’auteur ; verve gaie ou verve sombre ; verve profuse ou « verve courte ».

Au-delà de ces ambivalences, ce qui s’y joue relève peut-être de l’excès comme indissociable compensation d’un manque énigmatique. Il s’agit donc d’éprouver la valeur et l’efficacité de la notion dans le champ critique moderne.

  • Revues.org