Navigation – Sitemap

Éditions littéraires et linguistiques de l'université de Grenoble

78 | 2011
La Haine de la musique

Unter der Leitung von Claude Coste und Bertrand Vibert
Recherches & Travaux, n° 78 (2011)
Bildinformationen
218 pages - 13 €
ISBN 978-2-84310-200-4

Peut-on parler de « haine de la musique », à l’instar de Pascal Quignard qui accuse la musique de compromission avec les camps de concentration nazis ? Si la radicalité stimule la pensée, la longue histoire des relations entre musique et littérature est en réalité nourrie d’amour et de haine, en somme de fascination ambivalente. À ce problème ancien, notre modernité a donné une acuité nouvelle. D’abord parce que, avec le romantisme, la consécration de l’absolu musical est loin d’être univoque. Ensuite, et selon un mouvement inverse, parce que la musique résiste au xxe siècle, quels que soient les coups portés contre sa légitimité.

Les études réunies ici explorent différents territoires de cette haine — anthropologique, esthétique, sociologique. Dans son interrogation sur la musique, la littérature ne cesse de chercher une définition d’elle-même et puise une inspiration constamment renouvelée.

  • Revues.org